L’anatomie de la guitare – Tout savoir sur la guitare

anatomie guitare

Comment fonctionne une guitare ?

Cet article est là pour vous expliquer comment fonctionne une guitare en vous présentant les pièces dont elle est composées mais aussi de toutes les variantes qui peuvent exister en termes de matériau et de diverses caractéristiques qui auront un impact sur le son de la guitare.
De nombreux guitaristes ignorent la plupart de ces éléments et, pourtant, connaître ces informations là contribuent à votre évolution en tant que guitariste.
Il est toujours mieux de bien connaître l’instrument sur lequel on joue 🙂

A quoi ça sert de bien connaître sa guitare ?

Bien connaître sa guitare n’est pas juste pour pouvoir dire « Ouais, moi je connais les noms de chacune des pièces d’une guitare », car ça n’intéressera probablement personne 😉
Là où cela va vous servir est notamment en cas de dysfonctionnement ou de casse, vous saurez rapidemment identifier d’où vient le problème et vous pourrez même peut-être effectuer vous-même la réparation en achetant vous-même la pièce.
Et bien sûr, avoir ces connaissances confirmera votre expertise en tant que guitariste.

En tout cas, une chose est sûre; ne prenez pas peur de la partie technique qui peut parfois effrayer. Il suffit de s’y pencher à tête reposée pour bientout comprendre.

Vous êtes prêts ?
On va pouvoir rentrer dans le vif du sujet ! Je vais tenter de vous présenter toutes les pièces d’une uitare en partant de haut en bas (haut étant le bout du manche).
C’est parti !

Anatomie de la guitare : La tête

La tête de la guitare, c’est tout simplement ceci :

tete guitare

Comme vous vous en doutez la tête est donc tout en haut de la guitare (logique).
Généralement faite en bois, la tête est le prolongement direct du manche et est rarement droite.
Son inclinaison par rapport au manche dépend des marques et types de guitares, l’inclinaison du manche peut être droite ou vers l’arrière.
Les têtes peuvent aussi avoir différents aspects :

  • Pleines (comme les guitares électriques et acoustiques)
  • Ajourées (comme les guitares classiques)

A quoi sert la tête de la guitare ?

La mission de la tête est de réfléchir (Ah non, ça ne n’est pas pour la guitare oups).
Plus sérieusement, la tête de la guitare va servir à principalement une chose :
La première chose est d’accueillir les mécaniques, ce sont les petits bitoniaux que vous allez tournez pour accorder votre guitare en tendant les cordes ou en les détendant.

Elle a aussi une mission bonus : ajouter du charme à la guitare. C’est aussi un élément purement esthétique, si vous regardez les têtes des guitares, vous verrez qu’il en existe de toutes les formes. C’est également sur la tête qu’on va généralement retrouver la marque de la guitare.

De façon plus rare, on peut également trouver des guitares sans manches. Personnellement, je ne trouve pas ça très beau (pour ne pas dire hideux) mais les goûts et les couleurs…
Sur ce type de guitare, l’accordage se fait au niveau du chevalet ? Mais c’est quoi le chevalet ? On verra ça un peu plus loin dans cet article 🙂

Voici les différentes têtes de guitares (il peut en exister de splus exotiques mais c’est celles-ci qu’on retrouve le plus souvent) :

differentes tetes de guitares

Anatomie de la guitare : les mécaniques (ou clés)

mecaniques guitare 2

Pour parler des mécaniques, on va se baser sur les types de guitares à 6 cordes car, comme vous le savez surement, on peut trouver des guitares à 7 cordes, 12 cordes, etc.
Sachez simplement qu’il y aura autant de mécaniques que de cordes.

Sur une guitare 6 cordes donc, il y a 6 mécaniques qui peuvent être disposés de 2 façons :

  1. Elles peuvent être réparties de chaque côté du manche (3 à droite et 3 à gauche)
  2. Elles peuvent être alignées les unes en dessous des autres

Les mécaniques sont en métal et, comme dit précédemment, ce sont elles qui vous permettront d’accorder votre guitare en leur faisant effectuer des rotations dans un sens ou dans l’autre selon le besoin d’accordage.

Vous l’aurez donc compris, c’est aussi grâce aux mécaniques que les cordes tiennent au manche en s’enroulant autour d’un petit axe.

La qualité des mécaniques est un critère très important. Si elles sont de mauvaise qualité, votre guitare se désaccordera surement très souvent, trop pour que ce soit normal.
De mauvaises mécaniques accentueront également l’usure des cordes sur la partie haute. Les cordes risquent donc de casser plus souvent.

Anatomie de la guitare : le sillet de la tête

sillet guitare

Sur une guitare, le sillet se situe en le manche et la tête.
Sur une guitare 6 cordes, le sillet aura 6 petites encoches dans lesquelles viendront se mettrent les cordes individuellement.

Quelle est l’utilité d’un sillet ?

Le sillet a de nombreuses missions que je vais lister ici :

  • Maintenir les cordes droites et garantir un espace fixe entre chacune d’entre elles.
  • La hauteur du sillet (et du chavalet) va avoir un impact sur la hauteur de la corde par rapport au manche. Plus le sillet est haut, plus il faudra appuyer sur la corde afin de la faire rentrer en contact avec le manche.
  • Il permet également de préserver l’état des cordes car, sans lui, les cordes froterraient directement la guitare et s’useraient beaucoup plus vite.
  • Le sillet empêche les cordes de vibrer au niveau de la tête. Si elles vibraient à cet endroit, la son serait moins bon et la guitare se désaccorderait.

Comme vous le voyez, il s’agit d’une pièce primordiale pour le bon fonctionnement de la guitare.

On retrouve les sillets en différents types de matériaux comme le plastique, le carbone, l’aluminium, en bois ou en os.
Le matériau va avoir directement un impact sur la qualité du sillet et apporter des certaines caractéristiques.
Par exemple, les sillets en plastiques sont très basiques mais ont l’avantage d’être peu chers. Tandis que ceux en os ou en bois sont de très bonne facture et se trouvent sur les guitares haut de gamme qui offrent une meilleure profance au niveau des vibrations et du son.

Anatomie de la guitare : Le manche

manche guitare

Maintenant que nous avons terminé de la partie haute de la guitare, on va s’attaquer à la partie centrale avec le manche !

Le manche, c’est tout simplement là où on va venir mettre sa main quand on joue pour venir appuyer sur les cordes à des endroits spécifiques.
Il a donc une très grande importance pour un guitariste, spécialement dans le confort de jeu car si le manche est très épais et que vous avez de petites mains, le jeu ne sera pas très confortable.

Les épaisseurs de manche sont très variées car il en existe de toutes sortes pour que le manche convienne aux petites mains comme aux grandes.

La fixation du manche

Le manche peut être fixé à la guitare de 3 façons différentes :

Le manche vissé : Comme le nom l’indique, le manche est fixé à la caisse de la guitare à l’aide de vis. Ce système a principalement un avantage qui est de pouvoir remplacer facilement le manche de la guitare s’il venait à casser. 
Mais j’espère que cela ne vous arrivera jamais ! Pour être franc, il faut vraiment y aller pour casser un manche de guitare, je vois que 2 situations. Soit elle a fait une grosse chute en tombant sur le manche soit vous vous êtes enflammés sur scène et avez fracassé votre guitare en y mettant le feu.
Les manches vissés ont la réputation de retransmettre de façon correcte, sans plus, les vibrations.

Le manche collé : Ici, peu de chances que vous arriviez à remplacer le manche s’il venait à casser, à moins que vous ne soyez un grand bricoleur et amateur de bois. Le manche est collé à la caisse avec une colle bois très forte, il sera donc difficile de retirer le manche.
Contrairement aux manches vissés, les manches collés transmettent très bien les vibrations qui impacte directement le son produit par la guitare.

Le manche traversant : Le manche fait complètement parti de la guitare donc aucune chance de pouvoir le remplacer. S’il casse, vous serez bon pour changer de guitare.
Ces manches ont une excellente réputation, on les retrouve sur les guitares haut de gamme.

Comment régler le manche ?

Pour régler le manche, il y a la barre de réglage.

Cette partie se trouve dans la caisse, juste en dessous du manche. Pour y accéder facilement, il faudra retirer les cordes.
Le fonctionnement est très simple, il vous suffit d’insérer une clé adapté et de tourner dans un sens ou l’autre pour ajuster le manche.
Le manche a en fait une barre en acier qui le traverse et qui agir sur le réglage du manche.

Pour vérifier la droiture du manche, il suffit de la prendre à plat et de la mettre devant vos yeux, vous verrez très vite si le manche est droit par rapport à la caisse.
A savoir qu’un manche légèrement courbé est normal car il est sujet à la tension des cordes.

Le manche peut aussi se retrouver complètement courbé voire déformé dans certains cas extrêmes. Cela peut se produire si vous avez entreposé votre guitare dans une pièce humide pendant plusieurs semaines, mois ou années. Les guitares, et le bois, n’apprécie pas particulièrement l’humidité.

Petit avertissement, ne touchez pas à la barre de réglage si vous ne savez pas exactement ce que vous faites car vous pourriez endommager le manche. Si je devais vous donner un petit conseil, c’est de pas faire de gros réglages d’un coup. Faites un petit réglage, jouez de la guitare pendant plusieurs jours pour que le bois s’habitue à ce réglage puis refaites un petit réglage et ainsi de suite.

Anatomie de la guitare : Les touches

touches guitare

Les touches se trouvent sur la partie supérieure du manche et c’est tout simplement là où le guitaristes va venir poser ses doigts.

Sans rentrer dans les détails, il existe différents types de matériaux pour les touches :

  • Palissandre
  • Érable
  • Ébène

Pour ces 3 là, il s’agit de différents types de bois qui ont chacune leurs caractéristiques mais qui n’ont, pour moi, pas une très grande incidence sur le jeu.

On retrouve aussi de façon plus rare des touches en Carbone, Résine ou Aluminium.

Anatomie de la guitare : Les frettes

frettes guitare

Ce sont les barres fines métalliques qui sont présentes tout le long du manche.
Leur utilité est simple : délimiter les cases pour pouvoir s’y retrouver facilement.

Sur une guitare standard, il y a entre 19 et 24 touches, ce nombre dépend du type de guitares.

L’écart entre chaque frette n’est pas égal, chacune d’entre elles est positionnée à un endroit spécifique.
Pour les frettes en haut du manche (proche de la tête) l’écart est important et se réduit au fur et à mesure que l’on descend le manche. 

On peut aussi retrouver des guitares sans frettes pour les guitaristes plus experts car plus compliquées à jouer.

Anatomie de la guitare : Les points de repère

points de repere guitare

Si vous avez déjà tenu une guitare et que vous avez observ le manche, vous vous êtes peut être demandé quels étaient ces points sur le manche de guitare qu’on retrouve sur les touches et sur la tranche du manche.

Ces points sont uniquement là pour que ce soit plus facile de se retrouver sur le manche.

Voici la disposition standard des points de repère :

  • 1 point en case 3
  • 1 point en case 5
  • 1 point en case 7
  • 1 point en case 9
  • 2 points en case 12
  • 1 point en case 17
  • 1 point en case 21

Petite particularité sur la guitare classique qui n’a généralement pas ces points sur le manche.

Sur les guitares les plus travaillées (haut de gamme), les points de repère sont stylisés pour apporter un vrai plus au niveau de l’esthétique.

Anatomie de la guitare : Les cordes

Ce sont les pièces les plus simples et donc sur lesquelles j’aurai le moins de choses à dire.

Les guitares ont entre 6 et 12 cordes, 6 étant le nombre de cordes standard.

Les cordes peuvent être de matériaux différents et dans différentes épaisseurs.
Il existe des centaines de combinaisons possibles mais sachez que la qualité des cordes et leur épaisseur auront un impact très important sur le son produit par la guitare.

Anatomie de la guitare : La caisse de résonnance

caisse de résonnance guitare

On s’attaque maintenant au plus gros morceau, au sens propre du terme étant donné que c’est LA pièce qui prend le plus de place.
C’est la caisse de résonnace qui est à la base de toute la guitare. C’est sur elle que repose le manche et le chevalet.

Pour ce qui est de l’ordre esthétique, c’est la caisse qui va le plus jouer sur ce point. La forme et la couleur de celle-ci vont avoir aussi un grand impact sur votre choix lorsque vous voudrez acheter une guitare. Jouer de la guitare c’est bien mais avec une guitare cool, c’est mieux !

Comme la plupart des composants de la guitare, la caisse de résonnance peut être faite dans différents matériaux qui ont chacun leurs avantages.

Sur les guitares classiques et acoustiques, la caisse de résonnance est creuse (avec un trou en son centre appelé « Rosace ») qui va servir à amplifier les vibrations des cordes.
La forme de la caisse ainsi que sa taille vont avoir un impact sur le son produit.
Plus la caisse est grande, plus le son qui sortira sera puissant.

Quant aux guitares électriques, c’est un peu différent. La caisse est pleine donc si vous jouez sans ampli, le son sera très faible, en fait, vous n’entendrez que le son produit par les cordes.
Avec un ampli branché, le son et la vibration des cordes sera captés par les micros de la guitare (qui sont posés sur la caisse) qui seront transmis à l’ampli.
Pour les guitares électriques, la taille et la forme de la caisse ont donc un impact très faible sur le son produit.

Anatomie de la guitare : La table d’harmonie

table harmonie guitare

La table d’harmonie est une pièce non visible car située dans la caisse de résonnance.
C’est une structure en bois fin dont la mission est d’amplifier le son.

Si vous voyez 2 guitares presques identiques mais que vous observez qu’elles ont un son très différent l’une de l’autre, c’est que la table d’harmonie n’est aps construite de la façon. Elle joue donc un rôle important.

Anatomie de la guitare : La rosace

rosace guitare

C’est ce que les débutants appellent « le trou au mileu de la guitare ».
Outre le fait d’être un piège à médiator, la rosace permet tout simplement de faire sortir le son qui a été amplifié par la caisse de résonnance.
Sans la rosace, on entendrait donc pas grand chose car le son resterait coincé dans la caisse. 

Anatomie de la guitare : La plaque de protection

plaque protection guitare

Cette pièce est très accessoire sur une guitare, elle ne se trouve d’ailleurs que sur certains modèles de guitares électriques mais aussi acoustiques. Il s’agit tout simplement d’une plaque collée ou vissée à la guitare, son rôle est de protéger le bois de la guitare contre les coups de médiators.
Donc si vous remarquez que vous avez tendance à frotter la caisse avec le médiator lorsque vous jouez, pensez à prendre une plaque de protection sur votre prochaine guitare 🙂

Anatomie de la guitare : Les boutons de courroie

boutons de courroie guitare

Est-ce que vous savez ce que c’est ?
Non ? Vous donnez votre langue au chat ? C’est normal car le nom n’est pas très parlant.

Les boutons de courroie sont en fait les petits embouts métalliques situés sur la partie supérieure et inférieure de la caisse de résonnance qui vont tout simplement permettre de venir mettre une sangle à la guitare.

Sangle qui vous permettra de jouer debout.

A noter que les boutons de courroie ne sont pas présents sur les guitares classiques mais peuvent être présents sur certaines guitares acoustiques.
Pour ce qui est des guitares électriques, ces boutons sont toujours là.

Anatomie de la guitare : Le chevalet

chevalet guitare

On y arrive, cette fameuse pièce que j’ai déjà cité plusieurs fois dans cet article.

Le chevalet est située sur la partie inférieure de la caisse qui maintient les cordes de la guitare. C’est également lui qui va définir la hauteur des cordes.

Le chevalet fonctionne donc en duo avec le sillet.

Cette pièce est en bois pour le sguitares classiques et en métal pour les guitares électriques.

Pour les guitares classiques, les cordes seront fixées au chevalet à l’aide d’un noeud fait par vos soins (ou pas).

Pour les guitares électriques, la fixation des cordes va dépendre du modèle. Personnellement, j’ai eu des guitares avec 2 modèles différents. La première façon est de tout simplement faire glisser la corde par le dessous du chevalet, la corde se bloquera ensuite automatiquement. La seconde façon est assez similaire sauf qu’il faudra faire rentrer les cordes par l’arrière de la guitare.

Pour les guitares flok, c’est très simple, une petite cheville en plastique retiendra chaque corde et il suffira d’enlever ces chevilles pour remplacer une corde.

Tout comme le sillet, la qualité du chevalet va avoir un impact sur la hauteur des cordes, sur l’écart entre chaque corde et donc sur le son que produira la guitare.

Anatomie de la guitare électrique

Pour terminer cet article, voici toutes les pièces que l’on retrouve uniquement sur des guitares électriques.

Le vibrato

vibrato guitare

C’est une tige en métal amovible qui est visée directement sur le chevalet.

Pendant que vous jouez, il va falloir appuyer sur le vibrato afin de faire bouger le chevalet. Cette action va changer la hauteur des cordes pendant que vous jouez et cela va donc produire un effet de vibration.

Attention à ne pas appuyer comme un marteau, vous risqueriez de casser le vibrato voire pire, le chevalet.

Bien que l’effet soit assez cool à entendre dans certains morceaux, son utilisation va souvent désaccorder votre guitare étant donné que le vibrato va jouer sur la tension des cordes.

Comme je le disais, le vibrato peut être enlevé en un coup d’oeil, il suffira de le faire tourner dans un sens ou dans l’autres afin de le mettre ou de le retirer.

La prise Jack

Bon ok, la prise jack n’est pas présente uniquement sur les guitares électriques mais aussi sur le sguitares électro-acoustiques.

Pas grand chose à dire ici, si ce n’est que c’est cette prise qui va venir accueillir un câble jack afin que vous puissiez brancher votre guitare à un ampli.

Petit conseil d’entretien, la prise jack a un petit écrou qui a tendance à se dévisser avec le temps donc n’hésitez pas à le ressérer de temps en temps pour que le jack soit bien maintenu. Si vous entendez des bruits parasites dans l’ampli, il est possible que ça vienne de ce fameux écrou.

Les micros

micros guitare

Il y a beaucoup de choses à dire sur les micros, n’hésitez pas à aller consulter notre article dédié aux guitares électriques pour en savoir plus.

Le sélecteur de micros

selecteur micros

Vous voyez cette sorte d’interrupteur sur votre guitare électrique ? Et bien c’est le sélecteur de micros.

Comme son nom l’indique, il va permettre de choisir le ou les micros qui seront utilisés, cette action aura une répercussion sur le son émis par la guitare. Il s’agit d’ailleurs d’une son qui change beaucoup.

Les potentiomètres

potentiometres guitare

Pour terminer cet article, les potentiomètres ressemblent à des boutons de volume, d’ailleurs c’est un peu ça.
Les guitares électriques ont plusieurs potentiomètre dont le nombre varie en fonction de la guitare.

Généralement, ils permettent de régler le volume, le gain, la tonalité, les aigues, les graves, etc.

Conclusion

Vous savez désormais tout (ou presque) sur l’anatomie des guitares !

On espère que cet article vous aura plus et on vous souhaite d’excellentes sessions de jeu 🙂

A propos de l'auteur

Retour en haut